Le passé qui enrichit notre présent - Défilé avec l'Ambassade d'Ouzbékistan



J'ai toujours pensé que rien n'arrivait par hasard. Chaque décision que nous prenons et chaque chemin que nous choisissons nous amène à rencontrer des personnes qui nous font grandir. Cela peut être un challenge, et c'est à nous d'appréhender ce challenge comme une grande opportunité pour de nouvelles expériences.

J'ai fait face à une telle situation récemment. En collaboration avec l'Ambassade de la République d'Ouzbékistan à Bruxelles et dans le cadre de la célébration du 30ème anniversaire de l’Indépendance, nous avons organisé un défilé de mode. C'était la première fois que je devais organiser un tel événement en tant que designer. Ce fût un immense plaisir et une chance de travailler avec la vice-recteur de l'Institut du Textile et de l’Industrie Légère de Tachkent et Présidente de l'Association des Designers d'Osiyo Ramzi d'Ouzbékistan : Khalida Kamilova.

Non seulement c’est une personne merveilleuse, mais c’est aussi une scientifique remarquable qui se soucie de créer des vêtements confortables pour des conditions climatiques chaudes. Elle a également consacré sa créativité à la conception de collections modernes basées sur des tissus ouzbeks, des coupes traditionnelles et des éléments de costumes traditionnels.

Durant le défilé, nous avons présenté des vêtements ouzbeks nationaux et modernes faits de soie et d'autres textiles naturels. En plus de notre collection, les meilleures œuvres des principaux designers d'Ouzbékistan étaient à l’honneur, dont Umida Muminova, Dilnoza Erkinova et la maison de couture Mursak.

J'ai été ravie d'avoir l'opportunité de rencontrer d'autres designers et de voir leur créativité à l'œuvre. Mais ce qui m'a le plus impressionnée, c'est l’exposition de vêtements traditionnels nationaux de cinq régions d'Ouzbékistan. J'ai alors remarqué la caractère unique et exceptionnel de certaines pièces centenaires.

De nombreux éléments du vêtement ethnographique ont une grande place dans le développement de la mode moderne. Dans aucun autre pays, les éléments du costume historique national ne sont utilisés dans des vêtements actuels avec autant de compétence et de soin.

Je félicite les efforts de toutes ces personnes qui ont à coeur de soutenir les artisans locaux et contribuent fortement à la sauvegarde de ce patrimoine culturel unique, en utilisant des tissus ancestraux et réinventant d’anciens motifs pour confectionner des créations modernes.